Diabète : une épidémie mondiale largement sous-estimée

La prévalence du diabète au niveau mondial a été sérieusement sous-estimé d’au moins 25%, selon un article publié en juillet 2016 dans la revue Nature Reviews. L’article suggère qu’il peut y avoir plus de 100 millions de personnes atteintes de diabète dans le monde en plus des chiffres connus, ce qui élèverait le nombre de cas au chiffre étourdissant de 520 millions de diabétiques.

« Des données précises sur le fardeau du diabète sont nécessaires pour que les pays puissent identifier les priorités de santé publique actuelles et futures. Ceci afin d’estimer les coûts directs et indirects économiques et sociaux de la maladie et d’allouer des ressources et des dépenses de soins de santé appropriés« , a déclaré l’un des auteurs de l’article.


Généralités sur le diabète


La définition du diabète

La définition du diabète peut se résumer par un dysfonctionnement du système de régulation de la glycémie (concentration de glucose dans le sang [plasma sanguin]). Ceci peut avoir diverse causes comme la sécrétion d’insuline (produite par le pancréas), ou la réponse à l’insuline, etc.

Maladie incurable présente sous plusieurs formes, les maladies du diabète ont toutes en commun des urines abondantes que l’on nomme « polyurie » . Comparé aux autres pays dans le monde, le taux de diabète en France serait assez bas (selon plusieurs sources), bien que le nombre de personnes diabétiques en France soit en augmentation (passé de 1,6 à 2,9 millions en 10 ans). La prévalence actuelle du diabète gestationnel en France est estimée entre 2 et 6%. Elle est en augmentation constante selon l’Association des Mamans diabétiques.

L’un des diabètes les plus connu, le diabète sucré, est une maladie répandue et fréquente affectant environ 20 % de la population adulte américaine (Sources : American Diabetes Association ; Wikipédia Diabète). En cause principale de cette maladie du diabète sucré, la sécrétion de l’insuline.

Article santéLes symptômes du diabète de manière générale pour les différents types de diabètes :

  • augmentation du volume des urines
  • soif régulière et intense
  • faim exagérée
  • amaigrissement visible
  • vision embrouillée
  • cicatrisation lente
  • infection des organes génitaux
  • picotements aux doigts ou aux pieds
  • changement de caractère
  • fatigue, somnolence

Article santéQuelques chiffres à propos du diabète, selon l’OMS (avril 2016)

  • Le nombre des personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014.
  • La prévalence mondiale du diabète chez les adultes de plus de 18 ans est passée de 4,7% en 1980 à 8,5% en 2014.
  • La prévalence du diabète a augmenté plus rapidement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Le diabète est une cause majeure de cécité, d’insuffisance rénale, d’accidents cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et d’amputation des membres inférieurs.
  • En 2012, on a estimé que 1,5 million de décès étaient directement dus au diabète et que 2,2 millions de décès supplémentaires devaient être attribués à l’hyperglycémie.
  • Près de la moitié des décès dus à l’hyperglycémie surviennent avant l’âge de 70 ans.
  • L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde.

RAPPEL : BON A SAVOIR


Article santéQu’est-ce-que le Diabète ?

De manière générale, le diabète est une maladie chronique incurable apparaissant lorsque le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline, ou lorsque l’organisme n’utilise pas l’insuline qu’il produit d’une façon correcte.

Article santéQu’est-ce-que l’Insuline ?

Une hormone régulatrice de la concentration de sucre dans le sang.

Article santéQu’est-ce-que l’hyperglycémie ?

L’hyperglycémie correspond à une concentration sanguine élevée de sucre. Effet fréquent dans le cas du diabète non contrôlé, l’hyperglycémie provoque à la longue des atteintes graves sur de nombreux systèmes organiques. En particulier au niveau des nerfs et des vaisseaux sanguins.


Plusieurs types de diabètes…


Article santéDiabète de type 1 : connu aussi sous le nom de diabète insulino-dépendant ou juvénile. Il se caractérise par une production insuffisante d’insuline. Le Diabète de type 1 exige une administration quotidienne d’insuline. La cause de ce type de diabète n’est pas connue à ce jour.

Article santéDiabète de type 2 :  connu sous le nom de diabète non insulino-dépendant ou encore diabète de la maturité. Ce type de diabète résulte d’une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Il représente actuellement 90% des types de diabètes dans le monde. La cause du Diabète de type 2 est principalement liée à une surcharge pondérale mais aussi la sédentarité. Les symptômes du Diabète de type 2 se rapprochent de ceux du diabète de type 1 en étant moins marqués dans la plupart des cas. Cette maladie est parfois diagnostiquée plusieurs années après son apparition, alors que les complications sont déjà présentes.

Article santéDiabète gestationnel : ce type de diabète est une hyperglycémie apparue ou bien décelée pour la première fois lors d’une grossesse. Ses symptômes sont identiques à ceux du diabète de type 2. Souvent diagnostiqué au cours du dépistage prénatal et non à la suite et la déclaration de symptômes.

Article santéAltération de la tolérance au glucose et de la glycémie à jeun :  ce sont des affections intermédiaires du diabète.  Elles font la transition entre « normalité et diabète ». Un risque élevé d’évolution vers un diabète de type 2 n’est pas inévitable.


Symptômes des différents types de diabètes


Article santéDiabète de type 1

Les symptômes du diabète de type 1 sont le plus souvent une excrétion excessive d’urine (connue sous le nom de polyurie), des sensations de soif (appelée polydipsie), mais aussi une faim constante, une perte pondérale (de poids), de la fatigue et une altération de la vision. L’apparition de ses symptômes est généralement brutale.

Article santéDiabète de type 2

Similaires aux symptômes du diabète de type 1, les symptômes du diabète de type 2 sont souvent moins forts.

Article santéLe diabète gestationnel

Les symptômes de type de diabète sont les mêmes que ceux du diabète de type 2, et il se diagnostique habituellement au cours du dépistage prénatal et donc sans l’apparition des symptômes.


Quelles sont les conséquences du diabète ?


Les diabètes peuvent endommager le cœur (risque de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral), ainsi que les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins mais aussi les nerfs.

Selon l’OMS (sources) :  « 50% des diabétiques meurent d’une maladie cardio-vasculaire (principalement cardiopathie et accident vasculaire cérébral). Associée à une diminution du débit sanguin, la neuropathie qui touche les pieds augmente la probabilité d’apparition d’ulcères des pieds et, au bout du compte, d’amputation des membres.

La rétinopathie diabétique est une cause importante de cécité et survient par suite des lésions des petits vaisseaux sanguins de la rétine qui s’accumulent avec le temps. Au bout de 15 ans de diabète, près de 2% des sujets deviennent aveugles et environ 10% présentent des atteintes visuelles graves.

Le diabète figure parmi les principales causes d’insuffisance rénale. 10 à 20% des diabétiques meurent d’une insuffisance rénale. La neuropathie diabétique fait suite aux lésions nerveuses dues au diabète et touche jusqu’à 50% des diabétiques.

Bien que de nombreux problèmes différents puissent résulter d’une neuropathie diabétique, les symptômes courants sont les suivants: fourmillement, douleur, engourdissement ou faiblesse au niveau des pieds et des mains. Le risque général de décès chez les diabétiques est au minimum deux fois plus important que chez leurs pairs qui n’ont pas de diabète. »


Traitements du diabète


Principe fondamental du traitement du diabète, le contrôle du taux de sucre dans le sang est indispensable et peut se faire par plusieurs actes à mener au quotidien et tout au long de sa vie.

Le contrôle se fait avec un lecteur de glycémie et permet de gérer parfaitement le régime. L’importance de la diététique et de l’exercice physique sont donc complémentaires et nécessaires à la prise en charge liée aux diabètes. Reposant sur les médicaments par voie orale, les injections d’insuline, le traitement de l’insuline vise à prévenir la survenue de complications aiguës et dégénératives.


Laisser votre commentaire sur le blog santé geniussante.com

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s